correspondant agoravox

mardi 24 octobre 2017

LA VIE EN HUREPOIX, D'UN VILLAGE A L'AUTRE. Octobre- novembre 2017.

* GOMETZ LA VILLE:
Comment consommer des légumes plus riches en vitamines? L'association POTAGO répond!

Dans le cadre de l'opération Jardins ouverts promue par la Région, dont le thème était cet automne "le potager", l'association  "Potago", de Gometz-la-Ville, a présenté le sien aux visiteurs samedi 1er octobre. L'association groupe 15 membres qui gérent sur leur temps libre, en se relayant, un terrain loué de 1500 m2, situé derrière le cimetière. Ils y cultivent  des légumes: courges, courgettes, radis noirs, blettes, choux, poireaux... Ajoutons y une trentaine de plants de tomates sous serre. "Les variétés de légumes proposées dans les supermarchés sont pauvres en vitamines" explique  Aurélie Proust, la jeune présidente de Potago. "Nous nous recourons aux anciennes variétés, trouvées dans

Aurélie Proust, présidente de Potago sur le terrain qu'elle cultive avec ses amis.

certains magasins spécialisés  ou chez des gens du coin qui  en détiennent ." Ici il s'agit aussi de protéger la biodiversité: on recourt donc à la permaculture, c'est-à dire à des méthodes naturelles, qui dispensent d'utiliser machines ou engrais chimiques. "Nous voulons aussi montrer qu'en s'organisant ainsi collectivement, on peut se nourrir plus sainement" indique Aurélie. Un atelier de bouturage et un chantier participatif (préparation d'allées de cultures) étaient prévus ce jour-là pour les visiteurs. Les enfants, eux, pouvaient fabriquer un teepee durable avec des tiges de saule qui s'enracineraient!
L'association Potago a été récompensée par un premier prix au concours départemental "Action pour la planète" et 1500 euros de chéques - cadeaux pour l'achat de matériel.
                                       
                                  *  Le 8e BROC PHOTOS de GOMETZ LA VILLE.
                             Pour le bonheur des passionnés d'appareils photos anciens.
Le foyer rural de Gometz la Ville a été investi, dimanche 8 octobre, par une vingtaine d'exposants, pour la plupart des collectionneurs d'appareils photo anciens , à l'occasion du Broc Photos organisé ici pour la 8e année consécutive: "On trouve surtout des appareils  d'avant 1980, donc d'avant le numérique" a expliqué Jean-Louis Siame, lui même fervent collectionneur, qui est à l'initiative de cet

Au centre, un appareil photo à soufflet de 1900.

événement." Le plus ancien, à soufflet, date des années 1900". On peut aussi y découvrir  des photos anciennes, et même des daguerréotypes de 1850! Si l'on n'a plus de projecteur super 8 pour visionner ses films de famille, il est possible de s'en procurer au broc photos. Les collectionneurs, les allergiques au numérique, ou les simples curieux, trouvent ici leur content. Le jeune Alexandre, 15 ans, ne rate jamais un broc photos à Gometz: "J'ai déjà quelques appareils, j'espère un jour avoir une chambre noire pour pouvoir m'en servir". On dirait que la relève est assurée!
 
Les passionnés d'appareils anciens étaient au rendez-vous.

 * IGNY : Célébration du cinquantenaire du jumelage avec la ville allemande de Lovenich.
                                    Pour que ne se reproduisent pas les dérives du passé.
La ville d'Igny a fêté samedi 30 septembre le cinquantenaire de son jumelage avec la ville de Lovenich, près de Cologne, en Allemagne. "Cela s'est concrétisé au début  par d'importants échanges d'écoliers avec un établissement scolaire allemand, plus de 100 enfants participaient chaque année" explique Jean-Claude Brocherion, responsable du comité de jumelage dans les années 80. " Puis les collégiens ont été concernés. Des voyages d'adultes, des rencontres sportives entre équipes locales de foot, de natation, ou cyclistes ont été aussi organisées". Vers 14h, devant la place de la mairie, l'orchestre les Afreubos a commencé à animer l'après midi. Puis, en présence d'une importante

                                                      Les Afreubos ont animé l'après midi.

délégation allemande de 25 personnes ,  un texte en français de Josef Hummes, président du comité de Lovenich, a été lu. Ensuite, Alphonse Kneib, à l'époque maire-adjoint, fondateur du jumelage, et Francisque Vigouroux, maire d'Igny, ont pris la parole. L'utilité de ce type d'action pour "éviter le retour des dérives du passé en Europe" a été soulignée. Les Afreubos officièrent alors à nouveau. Puis ce fut le vin d'honneur et l'inauguration de  "l'exposition du cinquantenaire" qui retraçait, photos et documents à l'appui, les cinq décennies du jumelage. La journée s'est terminée devant un spectacle de danse donné à l'Institution St Nicolas voisine.

Le discours de M. le Maire.

La veille avait été organisée une cérémonie autour de l'Arbre de la liberté, près de la MJC, suivie d'un spectacle musical : la chanteuse allemande Maren Berg avait entonné des chansons allemandes en français et inversement! Puis un dîner avait été offert.

                                      

                                                       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire