correspondant agoravox

dimanche 7 janvier 2018

DANS LA BLOGAZETTE: DECOUVREZ NOTRE GRAND DOSSIER SUR LE HUREPOIX.


                       TOUT (ou presque) sur le HUREPOIX :

quelles sont ses limites, l'origine de son nom, ses coutumes d'autrefois, parfois encore vivaces, une visite guidée de son musée, et bien d'autres sujets.


Cortège du bonhomme Carnaval à Limours


* ENQUETE: QUELLES SONT LES LIMITES DU HUREPOIX ?
Cet article participatif est une mise au point sur la question , réalisée à partir des recherches et échanges des internautes du groupe Facebook  "J'AIME LE HUREPOIX"
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/une-nouvelle-carte-du-hurepoix-source.html

* LE HUREPOIX EXISTE, LES FRERES SEIGNOLLE L'ONT RENCONTRE.
En 1937, les frères Seignolle à l'issue d'une recherche sur le terrain réfutent la thèse de ceux qui doutaient de l'authenticité du Hurepoix.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/une-nouvelle-carte-du-hurepoix-source.html

* QUELLE EST L'ORIGINE DU NOM HUREPOIX?
Un article participatif encore qui fait la synthèse de nos recherches dans le groupe J'AIME LE HUREPOIX.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/quelle-est-l-origine-du-nom-hurepoix.html

* QUAND LA GUERRE DES BOUTONS SEVISSAIT EN HUREPOIX:
Les rixes entre jeunes de villages voisins, une tradition bien ancrée....
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/quand-la-guerre-des-boutons-sevissait.html

* UNE ANCIENNE TRADITION DU HUREPOIX QUI SE PERPETUE: BRULER LE BONHOMME BINEAU LORS DU CARNAVAL..
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/une-ancienne-tradition-du-hurepoix-qui.html

* SORCELLERIE EN HUREPOIX: MESSE NOIRE AU CHATEAU DE VILLEBOUZIN.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/sorcellerie-en-hurepoix-messe-noire-au.html

* A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU AU MUSEE DU HUREPOIX, A PALAISEAU:
Le Hurepoix a son musée, à ne pas manquer: visite guidée.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/a-la-recherche-du-temps-perdu-au-musee.html

* LES ULIS AVANT LES ULIS: UNE TERRE DU HUREPOIX.
Qu'y avait-il avant Les Ulis? Quels lieux-dits d'origine ont donné leur nom aux  résidences ou autres lieux de la ville?
Avec le témoignage de Josiane, qui a passé son enfance sur le plateau.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/les-ulis-avant-les-ulis-une-terre-du.html

* LA BIEVRE, RIVIERE DU HUREPOIX.
La Bièvre, la rivière disparue.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/12/rivieres-du-hurepoix-la-bievre-la_2.html

* A la découverte de la BUTTE AUX CAILLES et sur les traces de la BIEVRE à PARIS, avec Didier, un habitant du quartier.
Savez-vous que ce quartier a fait partie de Gentilly, ville du Hurepoix, jusqu'en 1860?
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/12/a-la-decouverte-de-la-butte-aux-cailles.html

* Antoine CHINTREUIL, peintre d'IGNY et de la BIEVRE.
Un précurseur de l'impressionnisme s'est intéressé à la région.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/12/antoine-chintreuil-peintre-digny-et-de.html

* Les beaux domaines du Hurepoix: le domaine de LA BROUSSE à DOURDAN:
Exceptionnellement ouvert à la visite deux fois l'an, c'est aussi un intéressant arboretum.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/11/a-la-decouverte-du-domaine-de-la.html

* FRESNES: DU VILLAGE DU HUREPOIX A LA VILLE DE BANLIEUE:
Une exposition sur une extraordinaire transformation réalisée en une décennie.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/fresnes-du-village-du-hurepoix-la-ville.html

* A LA RECHERCHE DU VIEUX FRESNES:
Guidés par Simone et Christian, deux Fresnois de longue date, nous sommes allés à la recherche des vestiges de l'ancien village du Hurepoix et de ses trois seigneuries d'antan.
Voir:https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/11/a-la-recherche-du-vieux-fresnes-2e.html

NOUVEAU: Vous pouvez désormais nous rejoindre sur FACEBOOK où nous avons créé le groupe "J'AIME LE HUREPOIX".
Pour le découvrir, cliquer sur:
https://www.facebook.com/groups/140153466598733/?pnref=story

CONNAISSEZ-VOUS LE PARC DES ULIS ?


Le parc des Ulis  est situé au nord de la ville (d'où son appellation courante de "parc nord"), dans le prolongement de son axe principal, l'avenue des Champs Lasniers (les Champs Elysées des Ulis!). Il est vaste (33 ha), est adossé au nord à un  bois qui descend vers la vallée de l'Yvette, et comporte trois pièces d'eau: le grand étang , qui s'étire d'est en ouest, un plus petit étang en arrière plan, lieu privilégié de pêche, et un bassin rond.



                                                           Le grand étang en automne.

Il se caractérise par un relief de collines plantées d'arbres.
Le site offre des vues privilégiées sur les grandes tours des Ulis (les "Bergères"), qui se reflètent dans l'étang comme dans un miroir. Le promeneur qui découvre le parc aura un peu la même sensation qu'à Central Park où l'on aperçoit les tours de Manhattan au delà des arbres.

Les grandes tours des Ulis vues du parc: un petit air de Manhattan?

                                                    Une création des architectes des Ulis.
Il a été entièrement conçu par les architectes des Ulis, Robert Camelot et François Prieur, qui se souciaient de ménager des espaces de verdure dans la nouvelle cité. Il en existe deux autres: le parc urbain, derrière la mairie, et le parc sud, ex bois des Gâtines reconverti, du côté de Saint-Jean de Beauregard.
Le sol autrefois sur le plateau était parfaitement plat. Les collines du parc ont été créées de toutes pièces il y a une cinquantaine d'années à partir des remblais dégagés pour creuser les fondations des immeubles. Il a été planté de diverses espèces d'arbres: quelques saules pleureurs, des pins ou sapins,

La maquette du projet de parc élaborée par les architectes Camelot et Prieur.
Certaines installations n'ont pas été réalisées.
(CLIQUER sur l'image pour l'agrandir)

mais surtout des espèces plus locales qui assurent la transition avec le bois voisin. De ce fait, le parc garde un aspect assez sauvage, contrairement aux parcs de châteaux de la région aux essences plus rares.
Un souci de favoriser la biodiversité accentue cet aspect sauvage: certaines zones du parc restent en friche à cet effet.
Les étangs ont aussi une fonction de retenue d'eau par rapport à la vallée de l'Yvette située plus au nord.
Récemment, lors de l'exposition Art et Architecture proposée à l'occasion des 40 ans de la ville, la maquette du projet élaboré pour le parc par les architectes a été présentée. Elle n'a pas été entièrement réalisée, mais l'essentiel y est (cf illustration ci dessus).

Un agréable coin du parc dans la lumière de mai
Un agréable lieu de détente et de loisirs.
Le parc est vaste et l'on peut y faire de grandes promenades. Il recèle des coins pleins de charme, où des bancs ont été judicieusement installés: quel plaisir par exemple de se reposer un instant  à l'ombre d'un saule pleureur !  Comme dans tous les parcs publics, on vient aussi y promener son chien, les jeunes mamans y sortent leur bébé en  poussette. Certains régulièrement viennent y faire aussi leur footing, les enfants peuvent circuler en vélo.Souvent des collégiens ou des lycéens s'y

Passage de la course l'Ulissienne au parc des Ulis - Juin 2016.

exercent à la course d'orientation sous la direction de leurs professeurs. Un parcours sportif y a aussi été créé . A l'est du site, un terrain de foot et un autre de rugby ainsi que des tennis attendent les amateurs. Ajoutons y deux aires de jeux pour les petits, dont une installée sur la "plage"de sable aménagée au bord de l'étang. Mais attention: baignade interdite! A la belle saison, on peut s'allonger dans l'herbe, y pique niquer ; des tables ont aussi été prévues non loin d'un point barbecue très prisé le week end. On peut enfin y pratiquer la pêche, cette activité est gérée par ULIS PECHE PASSION.

Un lieu de vie aussi pour la faune.
Un des grands plaisirs des promeneurs, notamment en famille, est d'observer toute une faune qui au fil du temps a élu domicile dans ce parc et y prospère. Au printemps notamment, les nombreuses naissances constituent surprises et enchantement pour les passants. Ne nous voilons pas la face, le grand plaisir est aussi de les nourrir, malgré l'interdiction officielle - que personne ne respecte! Les canards colverts y sont nombreux, mais aussi les foulques macroules, sorte de grosses poules d'eau noires à crête blanche. Sont très présentes aussi les gallinules, poules d'eau plus petites à crête rouge. L'étang est fréquenté aussi par des grèbes castagneux , difficiles à apercevoir car ils plongent longuement sous l'eau à la moindre approche humaine. On voit souvent passer sur l'étang de

Oisons bernaches nés au parc - Mai 2017.

bruyants groupes d' oies bernaches, espèce d'origine canadienne, et depuis deux ans, un couple a choisi le parc pour y faire naître ses petits. Chaque été, ce couple et sa progéniture disparaissent ,pour revenir immanquablement à l'automne  hiberner, en attendant de mettre au monde de nouveaux oisons au printemps. D'autres espèces viennent hiberner au parc, comme les canards Souchet, une espèce sauvage. De même, une grande troupe de mouettes rieuses a ses habitudes hivernales au parc. La présence de hérons et de cormorans est également assez fréquente. Il est arrivé qu'on aperçoive aussi sur l'étang de jolis visiteurs égarés: un canard mandarin une année, un canard mignon siffleur une autre fois.

Canards souchet - Janvier 2018.

De nombreuses autres espèces d'oiseaux:
En dehors même des oiseaux des étangs, dont nous venons de parler, de nombreuses espèces d'oiseaux ont élu domicile au parc, ou y font une pause lors des périodes migratoires. Les pies et dans une moindre mesure les corneilles, sont des habituées des lieux. Il en est de même des pigeons communs. On aperçoit souvent des envolées de pigeons ramiers, qui se cachent très haut dans le feuillage des grands arbres , de même que les tourterelles. Des bandes d'étourneaux sansonnets évoluent très souvent dans le parc. Des merles font parfois entendre leur chant mélodieux, et on peut avoir la chance d'apercevoir un geai, un pic vert, et même un pic épeiche... Aux périodes de migration, des grives ont été aperçues, grives musiciennes ou grives mauvis. En automne, les

Mésange bleue - Printemps 2017.

hirondelles virevoltent au dessus de l'étang. Au printemps et en hiver, quand les arbres sont dépourvus de feuilles, on découvre mieux les petits oiseaux qui fréquentent les lieux. Les mésanges charbonnières et les mésanges bleues sont très présentes, et l'on aperçoit parfois leurs cousines à longue queue. Les rouges gorges ne sont pas très farouches. Ont été vus au parc aussi  des fauvettes à tête noire, des groupes de pinsons des arbres, des sittelles torchepot , des troglodytes mignons, et tout récemment, des grimpereaux des bois...

Grive musicienne - Janvier 2017.

Est présente aussi une autre faune, parfois moins sympathique, comme les rats et les  souris. On a pu observer longtemps les évolutions d'un écureuil , et on a même vu un jour une biche bondir d'un fourré avant de disparaître: elle avait dû arriver jusqu'au parc par le bois attenant...Quelques intrus dont on ne sait comment ils sont arrivés là sont à signaler: une tortue de Floride, qui se manifeste à la saison chaude, des perruches, et même des écrevisses américaines...

Hommes et bêtes ont fait jusqu'ici assez bon ménage dans ce parc, lieu de détente et de loisirs mais aussi réel lieu de vie pour toute une faune.

De très beaux soleils couchants se reflètent sur l'étang certains soirs.

EN DECOUVRIR PLUS:

* Le blog LES ULIS, PAYS DES MERVEILLES, est principalement consacré au parc des Ulis. On y découvre de très nombreuses images du parc et de sa faune en toutes saisons.

* Pour découvrir visuellement  la grande variété des OISEAUX DU PARC, voir les pages suivantes:

- A la découverte des oiseaux du parc 1- :

-A la découverte des oiseaux du parc 2- oiseaux des étangs : oies et canards.

-A la découverte des oiseaux du parc 3 - oiseaux des étangs: hérons et cormorans.

-A la découverte des oiseaux du parc 4 - oiseaux des étangs : gallinules, foulques et grèbes.













mardi 2 janvier 2018

LA VIE EN HUREPOIX, D'UNE COMMUNE A L 'AUTRE - HIVER 2017-2018.

  Evénements et initiatives ne manquent pas en Hurepoix. En voici quelques exemples...

                          *  LA FETE DES SAVEURS AUX ULIS.
                                               La dernière fête des 40 ans ...
La traditionnelle "Fête des Saveurs" des Ulis s'est déroulée samedi 16 décembre. Il y avait foule une fois de plus, place de La Liberté, pour le "goûter géant" préparé par les associations. Dans une vingtaine de stands, placés en U, tenus par les bénévoles des associations, chacun pouvait se procurer chocolat chaud, crèpes, châtaignes grillées et bien d'autres gourmandises. Ici, on pouvait faire maquiller les enfants, là les photographier avec le père Noël. Des animations surprises étaient également prévues. Ainsi, vers 16h, on vit tout à coup quatre curieux personnages aux gestes hiératiques,  montés sur échasses , fendre la foule et lui apporter un peu de rêve. En début d'après midi, au centre culturel Boris Vian, les enfants avaient pu assister à un show musical. Il fallait donner une denrée non périssable, destinée aux associations caritatives, pour avoir son ticket d'entrée. Un succès...
De curieux personnages montés sur échasses ont apporté aux Ulissiens un peu de rêve...


Autres vues.

La foule était au rendez-vous.

Cerise sur le gâteau, un beau crépuscule coloré a enchanté la ville.

               *Inauguration d'une nouvelle place aux Ulis.
                                    Les Ulis, une ville qui ne cesse d'évoluer...
Dans le nouveau quartier des Amonts aux immeubles flambant neuf, Françoise Marhuenda, maire des Ulis, a inauguré samedi 16 décembre la place de La Rochelle. "C'est une étape importante dans la rénovation de la ville" a déclaré l'édile. "Nous créons ici un site dynamique dans la continuité du centre ville, plus attractif et accessible qu'auparavant". L' appellation "place de La Rochelle" a été choisie, car elle se situe dans le quartier ouest."Cela permet à tous de mieux se repérer dans la ville. Et on le sait, aux Ulis, on tient à célébrer la richesse culturelle de notre pays" a ajouté la maire. Trois pins sylvestres, symboles de longévité, ont été plantés sur la place pour les 40 ans. Pour finir, Françoise Marhuenda a dévoilé une plaque commémorant cette plantation. "Ces arbres" selon elle "verront ainsi , notre ville évoluer très longtemps". La rénovation du quartier n'est pas terminée: un nouvel immeuble en U où les commerces pourront s'installer doit remplacer ce qui existe.
PS: Faut-il émettre encore une fois le vœu qu'un lieu aux Ulis, place, rue, ou parc.... porte enfin le nom de "Hurepoix", référence qui manque dans cette ville qui a pourtant poussé dans ce territoire - là... Peut-être du côté du quartier "Ile de France", pour respecter le principe d'organisation de la ville , à l'image de la France....


Le discours de Mme la Maire.


Dévoilement de la plaque.



                  * LE MARCHE DE NOEL DE FORGES MET LE TURBO !
Comme chaque année, le marché de Noël de Forges s'est tenu au centre culturel, samedi 9 (en nocturne!) et dimanche 10 décembre. Une quarantaine d'exposants y présentaient des articles divers, surtout de l'artisanat: objets décoratifs, bijoux, céramique, jeux. On pouvait y trouver aussi du miel de la région et des produits d'Ardèche. Place était faite aux associations solidaires comme toujours. Sur le plan de l'animation, les organisateurs ont mis le turbo, avec notamment un concert pop rock non stop, des promenades en calèche, une petite ferme, et surtout le samedi un défilé lumineux avec personnages sur échasses qui a attiré du monde!
Toutes sortes d'articles proposés...

Concert pop rock.

Pour les petits.

Une petite ferme...

Toutes sortes d'animaux...

LA VEILLE EN NOCTURNE:




Grand succès du défilé lumineux (photos proposées par le service communication).

            * DIMANCHE A MEFANO au théâtre de Bligny.
                 Une initiation à la musique contemporaine en forme d'hommage.
Non, ce n'était pas une séance de cirque qui était proposée au théâtre de Bligny dimanche 17 décembre, malgré l'ambiguité de l'appellation (Mefano/Médrano)... Il s'agissait d'un programme ambitieux d'une durée de 4h , conçu comme un hommage à Paul Mefano, chef d'orchestre et compositeur de musique contemporaine reconnu. Une ambiguïté destinée à suggérer suggérer que cette musique réputée élitiste pouvait être elle aussi une source de rêve aux approches de Noël? Cela a débuté par un entretien d'une heure sur le plateau avec le maestro, sur son parcours, coupé par un intermède musical: l'interprétation de son "Instantanée pour trombone solo" par François Lemonnier. Suivirent trois concerts, coupés de pauses conviviales, avec la participation de nombreux musiciens amis : un savant dosage de morceaux classiques et contemporains, une interprétation  des "Quatre saisons de Buenos Aires" d'Astor Piazzola, et un concert final de musique contemporaine. Plusieurs oeuvres de Méfano ont été jouées. Pour Nicolas Hocquengheim, le directeur du théâtre," Il existe à coup sûr des filiations entre tous les types de musique". Cet après midi musical l'aura sans doute démontré.
François Lemonnier interprétant "Instantanée pour un trombone" de Paul Mefano , en présence du compositeur (à droite).

L'entretien avec Paul Mefano.


A SUIVRE

AUTRES ARTICLES A VENIR ....

* Nous reprenons ici , avec parfois  des différences ou plus d'images, nos articles déjà parus  dans LE REPUBLICAIN DE L'ESSONNE.

dimanche 31 décembre 2017

LA LETTRE D'INFORMATION DE LA BLOGAZETTE N°'45. NOVEMBRE-DECEMBRE 2017. SPECIAL:HUREPOIX !

Bonjour,

DANS LA BLOGAZETTE CE MOIS -CI:

                     TOUT (ou presque) sur le HUREPOIX :

quelles sont ses limites, l'origine de son nom, ses coutumes d'autrefois, parfois encore vivaces, une visite guidée de son musée, et bien d'autres sujets.


Cortège du bonhomme Carnaval à Limours.

LA BLOGAZETTE DES ULIS ET DU HUREPOIX, une GAZETTE sur le NET.
PLUS DE 340 000 PAGES DEJA CONSULTEES.

NOUVEAU: Vous pouvez désormais nous rejoindre sur FACEBOOK où nous avons créé le groupe "J'AIME LE HUREPOIX".
Pour le découvrir, cliquer sur:
https://www.facebook.com/groups/140153466598733/?pnref=story

Si vous ne souhaitez plus recevoir notre information, merci de nous le signaler par mail.
Si vous appréciez notre travail, n'hésitez pas à faire suivre ce message à vos contacts!
Bonne découverte.
L'administrateur.
JM SATTONNAY.

                                 * SPECIAL HUREPOIX:

* ENQUETE: QUELLES SONT LES LIMITES DU HUREPOIX ?
Cet article participatif est une mise au point sur la question , réalisée à partir des recherches et échanges des internautes du groupe Facebook  "J'AIME LE HUREPOIX"
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/une-nouvelle-carte-du-hurepoix-source.html

* LE HUREPOIX EXISTE, LES FRERES SEIGNOLLE L'ONT RENCONTRE.
En 1937, les frères Seignolle à l'issue d'une recherche sur le terrain réfutent la thèse de ceux qui doutaient de l'authenticité du Hurepoix.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/une-nouvelle-carte-du-hurepoix-source.html

* QUELLE EST L'ORIGINE DU NOM HUREPOIX?
Un article participatif encore qui fait la synthèse de nos recherches dans le groupe J'AIME LE HUREPOIX.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/quelle-est-l-origine-du-nom-hurepoix.html

* QUAND LA GUERRE DES BOUTONS SEVISSAIT EN HUREPOIX:
Les rixes entre jeunes de villages voisins, une tradition bien ancrée....
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/quand-la-guerre-des-boutons-sevissait.html

* UNE ANCIENNE TRADITION DU HUREPOIX QUI SE PERPETUE: BRULER LE BONHOMME BINEAU LORS DU CARNAVAL..
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/une-ancienne-tradition-du-hurepoix-qui.html

* SORCELLERIE EN HUREPOIX: MESSE NOIRE AU CHATEAU DE VILLEBOUZIN.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/sorcellerie-en-hurepoix-messe-noire-au.html

* A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU AU MUSEE DU HUREPOIX, A PALAISEAU:
Le Hurepoix a son musée, à ne pas manquer: visite guidée.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/a-la-recherche-du-temps-perdu-au-musee.html

* LES ULIS AVANT LES ULIS: UNE TERRE DU HUREPOIX.
Qu'y avait-il avant Les Ulis? Quels lieux-dits d'origine ont donné leur nom aux  résidences ou autres lieux de la ville?
Avec le témoignage de Josiane, qui a passé son enfance sur le plateau.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/les-ulis-avant-les-ulis-une-terre-du.html

* LA BIEVRE, RIVIERE DU HUREPOIX.
La Bièvre, la rivière disparue.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/12/rivieres-du-hurepoix-la-bievre-la_2.html

* A la découverte de la BUTTE AUX CAILLES et sur les traces de la BIEVRE à PARIS, avec Didier, un habitant du quartier.
Savez-vous que ce quartier a fait partie de Gentilly, ville du Hurepoix, jusqu'en 1860?
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/12/a-la-decouverte-de-la-butte-aux-cailles.html

* Antoine CHINTREUIL, peintre d'IGNY et de la BIEVRE.
Un précurseur de l'impressionnisme s'est intéressé à la région.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/12/antoine-chintreuil-peintre-digny-et-de.html

* Les beaux domaines du Hurepoix: le domaine de LA BROUSSE à DOURDAN:
Exceptionnellement ouvert à la visite deux fois l'an, c'est aussi un intéressant arboretum.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/11/a-la-decouverte-du-domaine-de-la.html

* FRESNES: DU VILLAGE DU HUREPOIX A LA VILLE DE BANLIEUE:
Une exposition sur une extraordinaire transformation réalisée en une décennie.
Voir: https://jmsattohurepoix.blogspot.com/2017/10/fresnes-du-village-du-hurepoix-la-ville.html

* A LA RECHERCHE DU VIEUX FRESNES:
Guidés par Simone et Christian, deux Fresnois de longue date, nous sommes allés à la recherche des vestiges de l'ancien village du Hurepoix et de ses trois seigneuries d'antan.

         * EN HUREPOIX aujourd'hui:

* NOUVELLES BREVES DU HUREPOIX et parfois d'ailleurs:
Les événements SURPRENANTS ou INSOLITES dans la région ces derniers mois.

* LES ULIS, un rêve d'architecte:
A l'occasion de l'exposition ART et ARCHITECTURE  proposée pour les 40 ans de la ville, une découverte du PROJET des ARCHITECTES des ULIS.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/les-ulis-un-reve-darchitecte-un-petit.html

* LES ARTISTES DU HUREPOIX ONT DU TALENT:
Découverte d'artistes à l'occasion de diverses expositions dans la région.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/les-artistes-du-hurepoix-ont-du-talent.html

* A NE PAS MANQUER: LE SECOND EMPIRE OU L'AUBE DE LA MODERNITE par l'association DES AUTEURS ET DES VOIX:
Bientôt à Gif sur Yvette et à Orsay.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/a-voir-le-second-empire-ou-laube-de-la.html

* UNE CONFERENCE DE DIDIER ROUSSELET, LE "MARCHEUR DE L'EUROPE", SUR SES VOYAGES .
Il sera à  Boussy Saint Antoine le 26 janvier.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/12/didier-rousselet-le-marcheur-de-leurope.html

* FORGES LES BAINS: LA 21e FETE DE LA CHATAIGNE A MIS LE CAP SUR L'ESPACE:
Reportage en images...
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/forges-les-bains-la-21e-fete-de-la.html

* LES BOUTEILLES A LA MER AERIENNES D'AMIGOVILLE: le temps des récompenses.
Une animation originale à Gometz la Ville.
Voir:https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/les-bouteilles-la-mer-aeriennes.html

* ORSAY: SUCCES DU 3e CONCOURS "LA MUSIQUE ET LA TERRE".
Un concours de musique original ouvert à tous les instrumentistes.
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/12/orsay-le-3e-concours-la-musique-et-la.html

* LA VIE EN HUREPOIX AUJOURD'UI D'UNE COMMUNE A L'AUTRE...
La région fourmille d'initiatives intéressantes. Nous en avons sélectionné quelques unes...
Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/10/comment-consommer-des-legumes-plus.html

* LES PAGES LES PLUS VISITEES DE NOS BLOGS:

+ La Blogazette des Ulis, blog journalistique:
http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2016/01/les-articles-de-la-blogazette-les-plus.html

+  Charmes méconnus du Hurepoix , paysages et patrimoine:
http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2013/12/les-pages-les-plus-visitees-depuis-la.html

+ Les Ulis, pays des Merveilles? Un autre vision de cette ville nouvelle :
http://jmsatto.blogspot.com/2015/07/les-articles-les-plus-lus-du-blog-les.html

+ JMS PHOTOGRAPHIES: le meilleur de 8 années de photographie consacrées au Hurepoix et autres lieux.
www.jmsphotographies.blogspot.com.

* DECOUVREZ LES SPECTACLES ET EVENEMENTS A VENIR EN 
HUREPOIX et  parfois ailleurs:

Voir: https://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2017/11/spectacles-et-evenements-venir-en.html

LA BLOGAZETTE S'ENGAGE:

MESSAGE A FAIRE SUIVRE LE PLUS POSSIBLE :


Bonjour,
On apprend que pour une sombre histoire de subvention la MAISON -ECOLE DU GRAND MEAULNES à EPINEUIL LE FLEURIEL (la Sainte Agathe du ROMAN) EST MENACEE .
Des générations d’élèves l’ont visitée dans le cadre de l’étude du roman, et c’est une des rares écoles  de la III e République visible in situ.
Ce serait un désastre qu’elle disparaisse :
Pour que , dans l’immédiat, elle puisse rouvrir en avril prochain, un APPEL AUX DONS VIENT D’ETRE ENVOYE PAR L’ASSOCIATION QUI GERE LE SITE :


 
Si on s’y met tous, on y arrivera !
Il leur faut 20 000 euros !
Bien cordialement.
JM Sattonnay
La Blogazette des Ulis et du Hurepoix.



mardi 19 décembre 2017

Nicolas JAMOIS: LA PASSION DE RESTAURER LES PLAQUES DE COCHER .

Des panneaux indicateurs qui se dégradaient.
Nicolas JAMOIS vit à Courcy aux Loges, petit village du Loiret. Il est chauffeur de bus (un cocher moderne en somme!), et, sur son temps libre, il se livre à sa passion: restaurer les plaques de cocher.
Ce sont des panneaux indicateurs qui ont été apposés entre 1835 et 1914, au temps des voitures publiques à chevaux, à l'entrée ou à la sortie des villages. Ils étaient installés à 2m50 ou 3m, à hauteur de cocher...
Ces plaques ont été d'abord en bois, tôle, pierre, ou fonte avec des lettres peintes. Après 1846, les plaques avec lettres en relief, en fonte, zinc ou cuivre, inventées par un certain Charles-Henri Bouillant ,vont peu à peu prendre le relais.
Ces plaques, souvent restées en place, se sont dégradées avec le temps. Localement, il arrive que des restaurations soient réalisées.
Nicolas Jamois, lui, a entrepris en 2014 la réhabilitation de ce petit patrimoine précieux à grande échelle! Il a proposé ses services à de nombreuses communes dans une vingtaine de départements, notamment en Hurepoix. Il lui arrive aussi d'en dénicher dans des greniers ou dans des caves.

                            Un exemple de plaque restaurée par Nicolas dans la région:

                                                                        AVANT:


APRES:



. A l'heure où nous écrivons, il en est à sa 283e restauration, et pense en avoir réalisé 350 d'ici la fin de 2018.
Il peut s'enorgueillir, donc, d'être le 1er restaurateur de plaques de cocher en France!

Des recherches sur internet:
"Au début, je me contentais de les photographier" explique-t-il "Puis j'ai fait une recherche sur internet, j'ai découvert l'histoire de ces plaques. Jusqu'au jour où, dans une commune, j'ai découvert une plaque rénovée. Ca m'a donné l'idée d'en faire autant".
Le fait de contribuer ainsi à sauver un élément de patrimoine l'a motivé.
Il a aussi recherché sur internet quelles étaient les couleurs d'origine de ces plaques. Et il s'est mis au travail.
Il a réalisé sa première plaque à Boutervilliers, en Essonne.
L'opération, dite de "rechampissage", consiste à nettoyer, décaper la plaque, à l'enduire d'antirouille, puis à la peindre en bleu , sa couleur d'origine , avant de repasser les lettres en blanc.
Il travaille quasi bénévolement, acceptant seulement une contribution modeste et le remboursement des frais d'acheminement.
Nicolas pose ici une plaque restaurée aux Molières.

En Hurepoix, Nicolas a restauré les plaques de: Vauhallan, Gometz le Chatel, Marolles en Hurepoix, Roinville sous Dourdan, Dourdan, Janvry, Briis sous Forges, Les Molières, Saint Sulpice de Favières, Boissy sous Saint-Yon, Courson Monteloup....

On pourra se reporter à une page du site plaque de cocher  consacrée à Nicolas Jamois pour en savoir davantage sur ses réalisations.
On y trouvera aussi un  intéressant reportage sur son activité réalisé par FR3.
Voir: http://plaquedecocher.fr/nicolas-jamois-1er-restaurateur-de-plaques-de-cocher-en-france/





dimanche 17 décembre 2017

ORSAY: SUCCES du 3e CONCOURS "LA MUSIQUE ET LA TERRE".

  Pour la 3e année, la jeune association LA MUSIQUE ET LA TERRE a organisé  son très original concours de musique. Nous lui donnons la parole dans la Blogazette:

« Sauver la terre par l’art » telle est la devise du Concours « La Musique et la Terre », dont la troisième édition a eu lieu du 9 au 10 décembre 2017 à la Bouvêche d’Orsay.

Organisé par l’association « Les Amis de la Musique et de la Terre » en collaboration avec la mairie d’Orsay, ce concours est tout à fait unique : ouvert à tous et sans limite d’âge, il a pour objectif de stimuler l’exécution  des œuvres dédiées à la Nature et de sensibiliser, par la beauté de la musique, participants et auditeurs aux problèmes écologiques.


Le Jury Eric Mirande, Jenny    Zaharieva, X. Lecomte de la Bretonnerie, Roger Tessier et Darina    Maleeva.

Le président du Jury, le compositeur Roger Tessier, a souligné le très haut niveau du concours cette année, avec des participants très divers : élèves des conservatoires d’Orsay et d’Igny,  polytechniciens, grands amateurs, mais aussi des participants venus de l’étranger, comme par exemple le trompettiste solo de la philharmonie de Sofia. Voici quelques mots du président du jury : « Ce qui se passe ici est d’une très grande qualité, vous avez la chance d’habiliter Orsay et dans la région pour pouvoir  participer à un  évènement si exceptionnel… Ce concours est de l’ordre des concours internationaux. J’ai parcouru le monde pour la musique, et j’ai été président de nombreux concours. Et je peux vous dire que j’ai exactement revécu ici ce que j’avais ressenti lors des concours internationaux. Bravo à Xavier et à son épouse Darina. »…


                                          Lauréats et le jury du concours 2017.


Le concert d’ouverture a eu lieu le samedi 9 décembre par deux membres du jury, la pianiste internationale et Officier des Arts et des Lettres Jenny Zaharieva, la violoniste Darina Maleeva ainsi que le pianiste et directeur artistique du concours Xavier Lecomte de la Bretonnerie. Des œuvres de Schubert encadraient un programme construit autour des 3 chants pour piano de Roger Tessier, avec la filiation Debussy-Messiaen-Tessier.
Le jury a attribué le grand Prix au  duo trompette et piano Petar Mekedonski et Nadejda Tzanova venu de Bulgarie.  Des premiers prix à Alexandre Carton, Konstantin Bashikov, des deuxième prix à  Marie Marty, Adrian Dubois et Victoria Vourron, un troisième prix à François-Xavier Carton et des prix spéciaux à d’autres participants.


                          Le Grand Prix: le duo Nadejda Tzanova et Petar Makedonski.
Le concours « La Musique et la Terre » qui se déroule chaque année à Orsay, est une occasion unique pour tous ceux  qui souhaitent  s’exprimer  par l’art et construire   un monde meilleur dont la beauté, le respect et l’harmonie seront les priorités…

En savoir plus sur « Les Amis de la Musique et de la Terre » et sur ses activités : www.musiterre.com

LA VIE EN HUREPOIX, D'UNE COMMUNE A L'AUTRE, CET AUTOMNE.

*GOMETZ LA VILLE:Comment consommer des légumes plus riches en vitamines? L'association POTAGO répond!
Dans le cadre de l'opération Jardins ouverts promue par la Région, dont le thème était cet automne "le potager", l'association  "Potago", de Gometz-la-Ville, a présenté le sien aux visiteurs samedi 1er octobre. L'association groupe 15 membres qui gérent sur leur temps libre, en se relayant, un terrain loué de 1500 m2, situé derrière le cimetière. Ils y cultivent  des légumes: courges, courgettes, radis noirs, blettes, choux, poireaux... Ajoutons y une trentaine de plants de tomates sous serre. "Les variétés de légumes proposées dans les supermarchés sont pauvres en vitamines" explique  Aurélie Proust, la jeune présidente de Potago. "Nous nous recourons aux anciennes variétés, trouvées dans


Aurélie Proust, présidente de Potago sur le terrain qu'elle cultive avec ses amis.

certains magasins spécialisés  ou chez des gens du coin qui  en détiennent ." Ici il s'agit aussi de protéger la biodiversité: on recourt donc à la permaculture, c'est-à dire à des méthodes naturelles, qui dispensent d'utiliser machines ou engrais chimiques. "Nous voulons aussi montrer qu'en s'organisant ainsi collectivement, on peut se nourrir plus sainement" indique Aurélie. Un atelier de bouturage et un chantier participatif (préparation d'allées de cultures) étaient prévus ce jour-là pour les visiteurs. Les enfants, eux, pouvaient fabriquer un teepee durable avec des tiges de saule qui s'enracineraient!
L'association Potago a été récompensée par un premier prix au concours départemental "Action pour la planète" et 1500 euros de chéques - cadeaux pour l'achat de matériel.
                                       
                                  *  Le 8e BROC PHOTOS de GOMETZ LA VILLE.
                             Pour le bonheur des passionnés d'appareils photos anciens.
Le foyer rural de Gometz la Ville a été investi, dimanche 8 octobre, par une vingtaine d'exposants, pour la plupart des collectionneurs d'appareils photo anciens , à l'occasion du Broc Photos organisé ici pour la 8e année consécutive: "On trouve surtout des appareils  d'avant 1980, donc d'avant le numérique" a expliqué Jean-Louis Siame, lui même fervent collectionneur, qui est à l'initiative de cet

Au centre, un appareil photo à soufflet de 1900.

événement." Le plus ancien, à soufflet, date des années 1900". On peut aussi y découvrir  des photos anciennes, et même des daguerréotypes de 1850! Si l'on n'a plus de projecteur super 8 pour visionner ses films de famille, il est possible de s'en procurer au broc photos. Les collectionneurs, les allergiques au numérique, ou les simples curieux, trouvent ici leur content. Le jeune Alexandre, 15 ans, ne rate jamais un broc photos à Gometz: "J'ai déjà quelques appareils, j'espère un jour avoir une chambre noire pour pouvoir m'en servir". On dirait que la relève est assurée!
 
Les passionnés d'appareils anciens étaient au rendez-vous.

                                       *BRIIS SOUS FORGES: la FETE DES SORCIERES.
Un après midi dansant pour les enfants.
Cela fait bien dix ans que Briis organise sa "Fête des sorcières ", le 1er samedi des vacances de la Toussaint, pour les enfants de maternelle élémentaire. Ici, on ne dit pas Halloween, car on n'est pas en Amérique. N'empêche que samedi 21 octobre , de nombreux enfants étaient au rendez-vous avec leurs parents dans la salle communale, dûment costumés en sorcières, cape noire et chapeau pointu, ou en squelettes ambulants. D'abord, la porte franchie, on se retrouve dans un grotte obscure qui nous fait pénétrer dans un autre univers : une citrouille, un effrayant squelette, une affreuse araignée pendue à sa toile à laquelle on se prend, nous y attendent... 15h30, c'est parti: le chorégraphe Khriss Kitsais, de la chaîne Gully, lance la musique  et, pendant une heure, fait exécuter aux enfants ravis d'amusantes figures. Pour finir, on se dirige vers le buffet, où bonbons, gâteaux, boissons attendent les jeunes participants sur de longues tables décorées d'une frise de chauves souris fabriquées par les cp pendant leurs activités extrascolaires.
Toutes sortes de costumes...

Khriss Kitsais mène la danse.

Les enfants se sont bien amusés.

De longues tables décorées d'une frise de chauve souris...

 * IGNY : Célébration du cinquantenaire du jumelage avec la ville allemande de Lovenich.
                                    Pour que ne se reproduisent pas les dérives du passé.
La ville d'Igny a fêté samedi 30 septembre le cinquantenaire de son jumelage avec la ville de Lovenich, près de Cologne, en Allemagne. "Cela s'est concrétisé au début  par d'importants échanges d'écoliers avec un établissement scolaire allemand, plus de 100 enfants participaient chaque année" explique Jean-Claude Brocherion, responsable du comité de jumelage dans les années 80. " Puis les collégiens ont été concernés. Des voyages d'adultes, des rencontres sportives entre équipes locales de foot, de natation, ou cyclistes ont été aussi organisées". Vers 14h, devant la place de la mairie, l'orchestre les Afreubos a commencé à animer l'après midi. Puis, en présence d'une importante

                                                      Les Afreubos ont animé l'après midi.

délégation allemande de 25 personnes ,  un texte en français de Josef Hummes, président du comité de Lovenich, a été lu. Ensuite, Alphonse Kneib, à l'époque maire-adjoint, fondateur du jumelage, et Francisque Vigouroux, maire d'Igny, ont pris la parole. L'utilité de ce type d'action pour "éviter le retour des dérives du passé en Europe" a été soulignée. Les Afreubos officièrent alors à nouveau. Puis ce fut le vin d'honneur et l'inauguration de  "l'exposition du cinquantenaire" qui retraçait, photos et documents à l'appui, les cinq décennies du jumelage. La journée s'est terminée devant un spectacle de danse donné à l'Institution St Nicolas voisine.

Le discours de M. le Maire.

La veille avait été organisée une cérémonie autour de l'Arbre de la liberté, près de la MJC, suivie d'un spectacle musical : la chanteuse allemande Maren Berg avait entonné des chansons allemandes en français et inversement! Puis un dîner avait été offert.

           * LES ULIS: LES SECRETS DU METIER DE PILOTE DE LIGNE DEVOILES.

Dans le cadre de la Fête de la Science, la médiathèque François Mitterrand des Ulis a accueilli vendredi 27 et samedi 28 octobre  Gérard Gaillard, constructeur d'un simulateur qui reproduit le cockpit et les commandes d'un AIrbus A320. Une réalisation impressionnante, d'autant plus que cet ancien de l'armée de l'air  et de chez Thompson a travaillé sans aide et sans le secours du matériel officiel. Il lui a fallu 500 heures de recherche, et 3000 heures réparties sur 5 ans pour  le construire. Gérard Gaillard, à l'occasion de cette présentation, a dévoilé les secrets du rôle d'un pilote de ligne. Saviez-vous par exemple que le commandant de bord prend d'abord connaissance de la fiche technique de l'avion qu'il va piloter, car pour un modèle donné les caractéristiques de l'engin varient selon sa destination ou encore sa date de construction? Ou qu'il existe un "calculateur de centrage", qu'il a ctionne pour vérifier l'équilibre  des charges dans l'avion? Qu'il suffit d'1km800 pour permettre à un avion de décoller s'il est à pleine puissance, mais qu'il vaut mieux  parcourir moins vite les 4 km de piste pour pouvoir réagir en cas d'incident?... La séance fut très instructive, et  a permis aux personnes présentes de devenir désormais des usagers de l'avion éclairés.

                                              Gérard Gaillard et son simulateur de cockpit.

                     * BRIIS SOUS FORGES: SOIREE JEUX A LA LUDOTHEQUE.
                                 Les participants ont testé des jeux de tous les pays.
La ludothèque de Briis, créée il y a 4 ans , organise avec l'appui de la mairie  une soirée jeux par mois à peu près, grâce aux richesses dont elle dispose en la matière. Samedi 4 novembre, la soirée était un peu exceptionnelle. " Notre distributeur Atalia nous a confié des jeux  de tous les pays du monde , rapportés du récent Salon international d'Essen en Allemagne, avec charge pour nos joueurs de les tester" explique Erwann Malaboeuf, le responsable de la ludothèque. "Atalia , en fonction des réactions des participants, décidera ou non de les acquérir pour les distribuer en France". Environ 35 personnes avaient essayé les jeux dans l'après-midi, et en soirée dès 21h, toutes les tables étaient prises. Parmi les participants, une majorité de jeunes hommes, apparemment ravis de relever le défi!  Il s'agissait soit de jeux utilisant des figurines que l'on déplaçait en faisant rouler les dés, soit de jeux de société de type monopoly. "Mais", précise Erwann," pas de monopoly ici! 2000 à 3000 sortes de jeux sortent chaque année, le choix est considérable. C'est passionnant de les expérimenter!".



                         * DIMANCHE TUNISIEN AU THEATRE DE BLIGNY.
Dimanche 5 novembre, le théâtre de Bligny a proposé un après midi tunisien. Au programme, tout d'abord , de la danse contemporaine: six jeunes tunisiens que le chorégraphe Sébastien Lefrançois est allé former dans leur pays ont présenté "Corps en désordre", une suite de variations autour d'un objet, la chaise. Un spectacle non dénué d'humour, et où l'on décelait de légères influences hip hop." Ce travail, d'une grande rigueur, a été réalisé dans le cadre du projet collectif Archipel Méditerranée, soutenu par la région. Il vise à faire découvrir à des jeunes de là bas le monde du spectacle de façon participative" explique Nicolas Hocquengheim, le directeur du théâtre.  Le groupe devait, dans les jours suivants, animer des ateliers avec les pensionnaires de Bligny. Après un temps d'échange entre danseurs et spectateurs sur la genèse de cette création, les spectateurs ont pu voir "El Gort" (le foin), un documentaire poignant plusieurs fois primé d'Hanza Ouni  qui retrace la dure vie pendant six années de deux jeunes tunisiens travaillant dans le commerce du foin . II en ressort que  la fameuse "révolution de jasmin", qui intervient au cours de cette période, ne changera strictement rien à leur sort , et l'histoire se terminera de façon tragique.



Quelques figures du ballet.

                       *
GIF SUR YVETTE: LE 22 e SALON DE L'ARTISANAT D'ART .
                                Une vitrine prestigieuse pour un artisanat authentique.
L e 22e Salon de l'Artisanat d'Art, organisé comme chaque année par la MJC Cyrano, se tenait ce week end des 18 et 19 novembre dans le cadre prestigieux du château de Belleville à Gif sur Yvette. "Le but est de créer une animation dans la ville, et bien sûr, de valoriser l'artisanat authentique, qui seul a droit de cité ici" explique Nelly Salinaro, chargée  de la section artisanat à la MJC. "Les exposants viennent de toute la France, et tous les deux ans une quinzaine d'entre eux sont rempacés par d'autres, il y a donc un certain renouvellement".  Bijoux et objets décoratifs en toutes matières, céramique, travail du verre ou du vitrail , ou encore du bois,  ferronnerie,  coutellerie, vêtements et accessoires, articles en laine, maroquinerie, jouets ... il y en a pour tous les désirs. Certains articles surprennent par leur orginalité, comme les lampes en courge séchée de David Thille, ou les  minutieuses mini voitures porte clés de Jean-Claude Le Courtois. Le travail de vitrail de Florence Mathieu ou les tableaux de tissus modernes de Flavie Nepomiatchy sont un enchantement.

Le bel écrin du château de Belleville.

Le travail de vitrail de Florence Mathieu.

Les lampes en courge séchée de David Thille.

Les mini voitures porte clés de JC Le Courtois.

Les tableaux de tissus modernes de Flavie Nepomiatchy

Détail d'un tableau de tissu.

LE TELETHON d'une commune à l'autre:

                      * GOMETZ LA VILLE: LES ASSOCIATIONS SE MOBILISENT .

Samedi 2 et dimanche 3  décembre, les associations de Gometz la Ville, avec le soutien de la municipalité, se sont mobilisées pour le Téléthon. Samedi, en dépit du froid intense, des bénévoles du club des Seniors , d'Amigoville, association patrimoniale de la commune , et de l'Atelier choral, étaient au rendez-vous devant la boulangerie Le Moulin pour recueillir les dons. Ils proposaient aux passants  de la  soupe au potiron, du chocolat chaud, et de délicieux flans portugais offerts par la boulangerie. Le soir, le comité de jumelage organisait un grand loto au profit du Téléthon, avec des lots alléchants à la clé. Le dimanche à  8h15, la section Randonnée de Culture Fêtes et Sports avait donné rendez-vous au Foyer rural pour une balade de 15km encadrée par le club des Seniors. Chaque participant devait donner 1 euro pour le Téléthon. Bref, une belle mobilisation pour cette bonne cause!
     Les benévoles: de g à dr: Marc, Annette, et  Robert , du club des seniors, Henri et Michelle, d'Amigoville.
                                    
                                       * LES ULIS: NOMBREUSES ANIMATIONS.

Pour la première fois aux Ulis, samedi 9 décembre, le gymnase de Courdimanche a été investi pour différentes animations au bénéfice du téléthon: l'Avag, qui gère la ludothèque, y proposait des jeux géants en bois, on pouvait participer  à des parcours d'obstacles et à différents challenges. C'était  aussi le point de départ d'un rallye découverte à travers la ville. Chaque participant, selon son âge, donnait son écôt au profit  du téléthon. Les élèves du lycée de l'Essouriau et leurs professeurs ont participé à une grand course par équipes et une boutique téléthon était présente au centre commercial Ulis2.
De g à dr :  Bernard Charpenet, président du l'Union des associations, Jean-Maurice Guinet , membre du conseil municipal de la jeunesse, et Ambre Couvidat, représentante de l'Avag.
                                                          Des joueurs en pleine partie.
                                             * FORGES LES BAINS: 24H SPORTIVES.
C'est dans le gymnase de la ville, comme chaque année, que le tennis club de Forges les Bains a organisé ses 24h sportives pour le Téléthon depuis le vendredi 8 décembre 18h jusqu'au samedi 9 même heure. En nocturne d'abord, donc, une centaine de  participants ont pu enchaîner successivement parties de badmington, foot, et tennis jusqu'à 3 heures du matin. Le lendemain à 11 h, retour au gymnase pour du badmington, l'après midi étant consacré au tennis pour les familles, puis à du judo. Les dons étaient accueillis au stand du Téléthon. Chaque participant aux activités devait acquitter  3 euros, au profit de la cause.
                                                          Une partie de badmington.
                                       

* Nous reprenons ici , avec parfois plus d'images, nos articles déjà parus  dans LE REPUBLICAIN DE L'ESSONNE.